Questions fréquentes / Foire aux questions

Réserver son photographe de mariage, comment cela se passe?

Si vous vous posez cette question, c'est qu'après une nuit d'intense recherche sur google, vous avez jeté votre dévolu sur une poignée de photographes dont le style vous plait, dont moi, chouette ! Merci merci je suis flatté !

Commencez donc par nous appeler ... pour nous rencontrer ! Le feeling, l'humain, la personnalité de votre photographe devrait être votre second critère de choix après le style photographique. Embaucher un photographe avec qui vous êtes mal à l'aise, un amateur, ou quelqu'un de peu impliqué dans votre projet, c'est l'assurance de pourrir son mariage ! Je me rends disponible sur skype/facetime ou idéalement dans mon studio à 20 min d'Annecy pour vous rencontrer (à trois si possible!), faire connaissance, parler de vos besoins, vos attentes et votre style. Pendant ce rendez-vous -sans engagement-, qui dure souvent deux bonnes heures, je vous aiderais à planifier votre mariage, et vous donnerais plein de bons conseils si le programme n'a pas encore été établi. Je vous poserais tout un tas de questions pour vous aider à organiser l'évènement sereinement et pour moi, ne rien louper de cette journée.

A l'issue du rendez-vous, je vous remet un contrat avec plein de petites lignes fort ennuyeuses mais nécessaire pour que tout soit clair entre nous. De cette façon, vous pouvez rentrer chez vous et le lire tranquillement, réfléchir, et surtout comparer avec mes confrères.

Ah, j'oubliais: si vous habitez (très) loin et/ou que vous êtes du genre à beaucoup travailler, on peut aussi se voir en vidéoconférence sur skype/facetime . A titre exceptionnel, selon dispo et si c'est demandé gentiment je peux même vous proposer un rdv après 18h jusqu'au bout de la nuit ... Mais lorsque cela est possible je préfère vous voir en vrai en semaine, c'est plus sympa autour d'un café.

Lorsque votre choix est définitif et irrévocable, vous me renvoyez le contrat signé avec un chèque d'acompte (40% du devis), et ça y est ! Votre date est réservée ! Je suis désormais tout à vous et reste disponible pendant les mois qui précèdent votre mariage, par courriel ou téléphone pour répondre encore à toutes vos questions. Dans 90% des cas, je vous revois en rendez-vous quelques semaines à quelques jours avant le jour J pour fixer les détails, repérer les lieux, et vous rassurer sur la météo :)

Quelle est votre façon de travailler ?

Le jour venu, je suis avant tout dans la peau d'un photojournaliste: Discret et observateur, je suis à l'affut de la moindre émotion et des petits détails. Je m'efforce de faire en priorité des photos prises sur le vif, pour saisir votre mariage au naturel. Par moment, et seulement si vous le souhaitez, je peux adopter une approche plus traditionnelle en étant un acteur agréable et dynamique. Par exemple, lors des photos de groupes pendant lesquelles je donne gentiment de la voix afin que tout se déroule le plus efficacement possible, ou lors des photos de couples que je prépare avec vous en amont, et en vous proposant des poses qui vous ressemblent, avec lesquelles vous serez à l'aise. A l'issue du mariage, je m'immerge dans mon laboratoire numérique et j'effectue un travail de sélection et de retouche poussé de plusieurs jours. Mon objectif est d'abord de sélectionner un lot de photo exhaustif et qualitatif qui va raconter l'histoire de cette journée. Ensuite, je traite numériquement chaque photo une à une afin de leur donner un style, du caractère mais en ayant le soucis du naturel et de l'homogénéité: un style sobre et élégant loin des modes éphémères "instagram" et des effets artificiels trop kitsch. Je vous livre ensuite ces photos en haute définition sur support numérique dans un coffret personnalisé, et pour faciliter la diffusion, je mets à disposition de vos invités les photos sur mon site internet en accès privé. Vous êtes ensuite libre de faire appel à moi pour vos tirages ou albums, ainsi que d'autres options.

Est ce que vous vous déplacez ? :

Oui! Basé à Annecy, j'aime promener mes appareils photos tout autour du monde, et je parle la langue de Shakespeare couramment, accent frenchy compris.

Vous pouvez venir seulement pour les cérémonies ?

Je propose plusieurs formules dont une couvre cette possibilité. Cependant, je privilégierais les reportages à la journée: je préfère couvrir votre journée de A à Z.

Vous faites des photos de groupes ?

Animateur socio culturel durant ma jeunesse, j'ai encadré des hordes de pré-ados teigneux pendant plusieurs été en colonie de vacances, alors les invités de votre mariage ne me font pas peur, même belle-maman! Les photos de groupes ne s'improvisent pas: mal planifiées, elles peuvent s'éterniser et gâcher la fête. Nous les préparerons ensemble en rendez-vous afin que la séance soit super efficace et détendue.

Proposez vous des animations photo pour la soirée?

Oui, je peux vous proposer un studio photo, un photocall, et en exclusivité sur la région la Trombinobox: un photomaton de luxe qui ravira vos invités.Plus d'infos sur la page Prestations.

Photobooth: véritable studio photo intérieur ou extérieur, à adapter à votre déco mariage !
La Trombinobox, une animation photo style photomaton - impression des photo en direct !

Pour notre mariage, on compte enflammer le dance floor ! Jusqu'à quelle pouvez-vous rester ?

Un mariage, pour nous autres photographes, c'est un petit marathon sur plus de 10 heures. Entrainé tel un véritable sportif de haut niveau, il m'arrive parfois de jouer les prolongations. En général, je vous quitte vers 1h du matin, à condition d'avoir photographié la pièce montée et au moins les premières danses, mais sur demande et en supplément je peux rester plus tard si et seulement si vous me promettez de danser !

Je suis pas photogénique (ou tout autre façon de me dire que vous vous trouvez pas beau/belle), est ce grave ?

Non ce n'est pas grave. J'ai même envie de vous dire que c'est tant mieux, car j'aime les challenges et j'adorerais vous prouver le contraire. Et non je ne retoucherais pas votre nez sur photoshop, il est très beau votre nez.

Je n'aime pas poser sur les photos.

Je vous comprends, je n'aime pas trop ça aussi. Par défaut, je privilégie les photos sur le vif, dans un esprit photo-journalisme. Cependant, il est souhaitable que je vous dirige un peu lors de certains moments, comme les photos de couple. Mais rien n'est obligatoire et je m'efforce de m'adapter à vos envies. Si vous n'aimez vraiment pas cela, je peux m'effacer complètement et capturer uniquement des moments sur le vif: nous parlerons de tout cela en rendez vous.

C'est quoi, votre appareil ?

D'habitude je réponds que ce n'est pas l'appareil qui fait le photographe, mais que c'est l'oeil, les idées et l'expérience qui priment pour réaliser de belles photos. Rassurez vous, je travaille avec deux boitiers reflex, deux flashs et un assortiment d'objectifs de gamme professionnelle Canon. Tout mes équipements sont doublés pour parer à toutes pannes ou casses éventuelles le jour J. Selon vos besoins, je peux également déployer des flashs de studios mobiles, réflecteurs, modifieurs, flashs de reportage déportés, un appareil moyen format argentique ...

Vous êtes photographe d'action sports, pourquoi faites-vous du photo-journalisme de mariage ?

Hey, celle-là, on me la pose souvent ! Tout d'abord, parce que je suis convaincu de tirer ma créativité dans la variété des sujets que je couvre: je ne suis pas du genre à aimer faire tout le temps les mêmes choses dans mon travail, et je suis même convaincu que cela contribue à rendre mon art meilleur. Oui, le mariage est pour moi un terrain d'exercice et de jeu.

Il y a 6 ans, alors que je résidais à Nice, j'ai cherché à contacter une agence photo et je suis entré en contact avec une grande agence événementielle qui m'a proposé de m'essayer à l'exercice puis de me former. Je me suis vite rendu compte que la photo événementielle et plus particulièrement le reportage de mariage est un exercice exigeant mais passionnant.

Depuis, j'ai couvert de nombreux événement VIP avec cette agence mais aussi en solo et je suis convaincu que réussir un beau photo reportage de mariage est plus dur que de réaliser une belle photo de freeski, de parapente acrobatique ou de bmx.

Pour réussir un mariage, il faut être attentif et réactif pendant plus de 15 heures, être créatif peu importe les conditions, savoir vous parler pour vous mettre à l'aise ou au contraire me faire discret pour figer vos émotions et faire avec les aléas d'un événement qui va vite, très vite ! Et pour couronner le tout, nous n'avons vraiment pas le droit à l'erreur, ce qui amène un petit stress très excitant! Tout les mariages sont un challenge différent que j'aime relever.

Mais surtout, le mariage est pour moi un événement social que je trouve très intéressant d'analyser. A chaque événement, j'ai l'occasion de rencontrer des personnes, des parcours, des familles différentes que j'aime observer et décortiquer à travers l'oeilleton de mon appareil photo. Profondément humaniste dans l'âme, la rencontre avec "l'autre" est l'une des raisons pour laquelle j'ai commencé la photo, et cet aspect là est très présent dans le mariage.

Cerise sur le gâteau: parce que pour vous cette journée est exceptionnelle, j'ai vraiment l'impression d'être utile et de vous offrir du bonheur lorsque je vous remets vos photos en main propre. Cette gratitude est pour moi une grande source de satisfaction !

Bref pour toutes ces raisons: j'aime couvrir des mariages !

Vous vendez les photos imprimées le soir du mariage ?

Non, non, et non. Je ne vends pas des patates, mais un reportage complet, sélectionné et traité numériquement: un travail de reportage qui nécessite une semaine de dur labeur devant mon écran. Si vous désirez quand même que vos invités puissent commander des tirages dès que les photos sont prêtes, je dispose d'une plateforme web très efficace pour cela. Je propose également des mini-sites webs sur mesure pour partager vos photos simplement avec vos invités.

Est-ce que l'on doit prévoir un repas pour le photographe et ou doit on le placer dans la salle ?

Très bonne question ! Certaines -rares- personnes oublient qu'un photographe mange et boit comme tout le monde et je n'aime pas ça car au bout de 10 heures de photo intensive j'ai besoin de reprendre des forces si vous ne voulez pas que je m'évanouisse sur la piste de danse. Merci donc de ne pas m'oublier à midi si je suis présent à vos préparatifs du matin (un repas sur le pouce convient très bien), et pour le repas du soir.
Je ne demande pas forcément à manger la même chose que les invités. Souvent, les traiteurs prévoient des repas "prestataires" plus simples et économiques et cela me va très bien: je ne suis pas là pour déguster le foie gras et le sauterne (même si j'aime beaucoup cela ...). Un repas chaud et pouvoir m'assoir pour souffler 5 minutes sont des petits luxes que je ne refusent pas après 10h de photo non stop.
En fait le plus important c'est de bien me placer dans la salle: je ne prends pas de photos pendant que vos invités mangent (la bouche pleine c'est rarement beau) et je mange en même temps qu'eux (merci de demander au traiteur de me servir au même moment). Mais j'ai besoin d'être à une table un peu à l'écart pour ne pas être gêné et gêner vos invités lors de mes allées et venues et j'ai surtout besoin que cette table m'offre une vue sur la salle ! C'est parfois délicat à mettre en place mais c'est assez important: Il arrive très souvent qu'il y ait des surprises, des animations de la part de vos convives lors du repas et je dois pouvoir bien voir ce qui se passe dans la salle pour être en mesure de lâcher très vite ma fourchette, prendre mon appareil et sauter sur l'action afin ne rien rater de la soirée ! Les responsables de salles, les traiteurs et les weedings-planneurs sont en général habitué à cela, mais n'hésitez pas à bien le préciser: c'est un détail important !

Vous avez une question non évoquée ici ? Contactez moi, je tacherais d'y répondre au plus vite.